La grippe ou le vaccin contre la grippe pendant la grossesse ne fera pas augmenter le risque d'autisme chez l'enfant, selon une étude

Les femmes qui attrapent la grippe ou qui reçoivent un vaccin antigrippal pendant leur grossesse peuvent être rassurées en sachant qu'aucun de ces événements ne semble augmenter le risque d'autisme pour leur enfant.

C'est ce que révèle une nouvelle étude portant sur près de 200 000 enfants nés en Californie entre 2000 et 2012.

"Les résultats de cette étude confirment que le fait de ne pas contracter la grippe pendant la grossesse ou de se faire vacciner contre la grippe au deuxième ou au troisième trimestre est associé au risque d'autisme chez l'enfant", a déclaré Lisa Croen. Elle dirige le programme de recherche sur l'autisme de Kaiser Permanente à Oakland, en Californie.

L'étude, publiée fin novembre dans la revue JAMA Pediatrics, a impliqué près de 197 000 enfants nés sur une période de 10 ans. Selon les chercheurs, 1 400 (environ 0,7%) des mères des enfants ont reçu un diagnostic de grippe pendant leur grossesse, et environ 45 000 des futures mères recevront un vaccin contre la grippe.

Environ 3 100 des enfants ont développé un trouble du spectre autistique. Cependant, il n'y avait aucun lien vu entre l'autisme et la grippe maternelle ou la mère recevant un vaccin contre la grippe au cours des deux derniers trimestres de la grossesse, a déclaré Croen et ses collègues.

Il y avait une «suggestion» d'un risque accru d'autisme chez l'enfant si la mère avait reçu un vaccin contre la grippe pendant son premier trimestre, mais cette statistique a disparu après que les chercheurs aient peaufiné leur analyse.

Ils ont souligné que cette étude était une étude rétrospective des données, de sorte qu'elle ne peut prouver ou infirmer aucune relation de cause à effet.

Basé sur les résultats, Croen a déclaré que "nous ne recommandons pas de changements dans notre politique de vaccination, qui consiste actuellement à encourager toutes les femmes à se faire vacciner contre la grippe pendant leur grossesse."

Un pédiatre a déclaré que plus de recherche est nécessaire pour régler les résultats du premier trimestre.

"Des études supplémentaires sont nécessaires pour clarifier s'il existe ou non une association entre les vaccins antigrippaux du premier trimestre et les troubles du spectre autistique, afin que des recommandations plus éclairées puissent être faites aux femmes enceintes", a déclaré le Dr Andrew Adesman, chef du développement et du comportement. pédiatrique au Centre médical pour enfants de Cohen à New Hyde Park, NY

Source: http://www.chicagotribune.com/lifestyles/health/sc-flu-shot-pregnancy-autism-risk-health-1207-20161201-story.html